Origines

Quique Dacosta est né en 1972 à Jarandilla de la Vera. Estrémègne d'origine et Valencien d'adoption, il entame sa carrière de cuisinier professionnel en 1986. Il s'initie à la cuisine dès l'âge de 14 ans et se plonge dans les livres, rédigés principalement par des cuisiniers français aux valeurs culinaires très éloignées de celles qu'il expérimentait au travail à cette époque. Naît alors chez lui un engouement pour la nourriture, allant au-delà de la simple alimentation. À 18 ans, il entreprend de visiter les meilleurs restaurants gastronomiques du moment en Espagne.

 

En 1988, il commence à travailler dans le restaurant qui deviendra le sien, El Poblet (désormais connu comme le Quique Dacosta Restaurante), lequel proposait au départ une cuisine castillane avant d'opter pour une gastronomie basée sur la pêche locale. Le restaurant commence à construire et contextualiser une cuisine alicantine, valencienne et espagnole innovante. Entre la fin des années 80 et l'aube des années 90, sous la direction de Quique Dacosta, il mélange les styles afin de créer une nouvelle cuisine valencienne.

Une cuisine modernisée au moyen de nouvelles techniques : l'objectif est d'alléger la cuisine en tant que concept central et d'améliorer la cuisson des aliments et préparations. Créer à partir de produits locaux devient le leitmotiv de son travail, avec une fenêtre perpétuellement ouverte sur le monde, les cultures étrangères et leurs produits, afin d'enrichir son offre et ses connaissances.

 

En savoir plus
Reconnaissances

Reconnaissances

Grâce à son Cuba libre de foie gras (2001), Quique Dacosta commence à éveiller l'intérêt général au sein de la gastronomie espagnole. Dès lors, les prix et distinctions pleuvent sur le restaurant.

 

En 1999, il reçoit de la part du Patronat du Tourisme le titre du meilleur restaurant de la Costa Blanca. Puis il obtient, en 2000, le Prix du cuisinier et restaurant de l'année dans le quotidien Levante.

En 2002, le prestigieux Guide Michelin (édition 2002/2003) lui décerne sa première étoile et le guide Lo Mejor de la Gastronomía (LMG) lui attribue le Prix du meilleur cuisinier de l'année. Il est par ailleurs distingué par le collectif de critiques gastronomiques Porcelanas Bidasoa qui lui octroie le Prix du cuisinier de l'année en 2003.

L'année suivante, il remporte à nouveau le Prix du cuisinier de l'année que lui attribue Lo Mejor de la Gastronomía, ainsi que le Prix de la créativité de la part de la Fondation Cándido.

En 2005, il est couronné en qualité de Meilleur cuisinier de l'année par le guide Gourmetour. Quique Dacosta figure parmi les dix meilleurs cuisiniers du monde et les trois premiers en Espagne, et est nommé Meilleur cuisinier européen par l'Académie Internationale de la Gastronomie.

La revue spécialisée Food&Wine classe en 2006 le restaurant de Quique Dacosta parmi les 10 meilleurs restaurants du monde tandis que ce dernier se voit attribuer par LMG le Prix du plus beau plat de l'année. En outre, il reçoit sa sa deuxième étoile au prestigieux Guide Michelin.

À partir de 2007, il enchaîne les prix : Prix 2007 du meilleur restaurant de cuisine créative lors de la première édition des Prix ABC ; Prix du meilleur pâtissier de l'année en Espagne, remis par Joan Sole à Saint-Sébastien ; 1er Prix international Tartufo Bianco (Albe, Italie).

En 2008, il obtient trois soleils au prestigieux Guide Repsol, la plus haute distinction reconnue par le guide.

José Antonio Navarrete, le sommelier du restaurant, est récompensé par le prix du Meilleur sommelier de l'année 2012 lors de la remise des Prix Nationaux de la Gastronomie.

En 2012, Quique Dacosta Restaurante obtient sa plus grande reconnaissance de la part du Guide Michelin (édition 2012/2013), qui l'honore d'une troisième étoile.

Meilleur Restaurant d'Europe selon Opinionated About Dining en 2012 et 2013.

Il accède en 2013 au 26e rang des 50 meilleurs restaurants du monde selon la liste prestigieuse établie par la revue The Restaurant. Cette même année, Quique Dacosta reçoit le titre de Docteur honoris causa des beaux-arts de l'Université Miguel Hernández d'Elche.

En 2014, Didier Fertilati, maître d'hôtel de Quique Dacosta Restaurante, reçoit le prix international « Gueridón de Oro » au congrès San Sebastian Gastronomika en récompense de son travail d'exception en salle.

 

Reconnaissances
Respect du produit

L'environnement dans lequel évolue Quique Dacosta marque le devenir de nombreuses créations que l'on retrouve à Dénia, au fil des années. La mer Méditerranée et le Parc Naturel du Montgó.

 

L'année du changement

L'année 2011 marque un changement de registre dans la consolidation d'un nouveau style culinaire. Dans les années 90, Quique contextualise la cuisine valencienne moderne ; entre 2001 et 2009, il adapte la mémoire du goût en s'inspirant des paysages et des arts ; enfin, à partir de 2011, il se lance dans le développement d'une nouvelle façon de composer les menus et les plats, divisés en actes avec différentes sessions de dégustation qui constituent un menu d'une quarantaine de tapas. Avant-garde et innovation valencienne définissent les ingrédients utilisés par Quique, qui garde toujours une fenêtre ouverte sur le monde afin d'enrichir le champ de ses créations.

 

Sur les bases de cette année de changement, l'équipe de Quique Dacosta crée une cuisine plus directe, plus précise. Elle repose sur de simples bouchées, de grandes gorgées et des poésies savoureuses, où l'expression répartie en diverses sessions leur a permis d'élaborer un menu aux structures variées, plus polyvalent, dynamique, pluriel et complexe. C'est ainsi que Quique conçoit l'expression optimale de ses presque trente années d'expérience professionnelle. Ils sont par ailleurs passés de 15 plats définis à aucun en particulier afin d'expérimenter et approfondir ce qu'ils écartaient car « superficiel » et construire ce nouvel univers difficilement imitable.

« C'est un nouveau style, le style méditerranéen contemporain, où chacun des gestes qui nous définissent est transposé, avec ou sans références. Nous sommes libres, créons de nouveaux codes. »

En 2012, il s'éloigne des courants tels que le naturalisme, le paysagisme ou encore le baroquisme et l'influence des arts (une sensibilité jusqu'alors très marquée chez Quique), afin de se dédier à l'écosystème et au produit, et ainsi parvenir à un résultat plus essentiel encore, sans pour autant nécessiter un trop grand nombre d'ingrédients dans l'élaboration des plats. Les tapas constituent le fil narratif du Quique Dacosta Restaurante, synonymes de dynamisme, de créativité et de rapidité de service. Un tourbillon de saveurs, textures et émotions, enfermées dans de simples bouchées. La recherche technico-conceptuelle s'appuie sur l'écosystème, ses produits, et l'excellence dans tous les sens du terme.

 

Plus d'informations
3 étoiles Michelin

3 étoiles Michelin

Le Guide Michelin 2012/2013 a attribué trois étoiles à Quique Dacosta Restaurante. En 2013, il remplace son menu Saveur de la Méditerranée par Made in the Moon. Le restaurant demeure sur la liste des 50 meilleurs restaurants du monde établie par la célèbre revue The Restaurant.

 

Le début de la saison est marqué par l’influence des trois étoiles Michelin, la plus haute reconnaissance pour un restaurant.

La scénographie choisie sur la volonté de Quique reste cette année la même qu'en 2012, afin que les clients puissent profiter de la même atmosphère que celle ayant valu au restaurant ses trois étoiles Michelin. Dans cette maison de tradition valencienne, élégance et minimalisme, chaleur et délicatesse s'associent pour présenter la cuisine créative et étonnante qui confère à Dénia son intérêt international.

Dacosta explique : « 2013 fut une année d'introspection. Nous ne puisons plus notre inspiration à l'extérieur, dans la nature, l'art ou les paysages comme nous le faisions auparavant (c'est désormais exceptionnel). Nous la trouvons désormais à l'intérieur de nous-mêmes par le biais d'un regard introspectif. Nous apprenons à définir nos goûts, les formes et les sentiments qui nous sont propres pour les exprimer avec notre cœur en nous appuyant sur l'ensemble de nos efforts et connaissances, afin de matérialiser les idées qui sont nées en nous. »

 

Reconnaissances
Les livres de Quique Dacosta

Les livres de Quique Dacosta

Mots, photographies, espaces, lieux et voyages à travers les différentes étapes de la cuisine créative de Dacosta.

 

De tapas con Quique Dacosta

Il s'agit de son dernier livre. Il passe en revue les cuisines de ses quatre restaurants, avec une représentation de 20 plats ou tapas propres à chacun d'eux. —— Achetez-le sur Amazon, surMegustaleer ou dans les restaurants de Quique Dacosta.

3 Quique Dacosta

Les créations présentées l'année durant laquelle le restaurant a obtenu ses trois étoiles Michelin. Et l'histoire racontée de ce moment et des jours précédant le gala. — Achetez-le sur Amazon, sur Megustaleer ou dans les restaurants de Quique Dacosta.

Quique Dacosta 2000-2006

Cette ouvrage transpose la pensée de Quique Dacosta et la philosophie culinaire du restaurant El Poblet — Achetez-le ici ou dans les restaurants de Quique Dacosta.

Arroces contemporáneos

Un livre traitant du riz dans un exposé radicalement différent de tout ce qui a été publié jusqu'à présent ; plus actuel, plus complet, plus technique et plus rigoureux — Achetez-le ici ou dans les restaurants de Quique Dacosta.

Más allá de los sabores

Cet ouvrage, écrit par Alfredo Argilés et illustré de photos de J. Llenas, présente les recettes des deux meilleurs chefs de la cuisine valencienne, — Achetez-le ici ou dans les restaurants de Quique Dacosta.

Tous les livres
AVISO DE COOKIES: Ce site utilise des cookies afin de collecter des statistiques anonyme d´utilisation de la page Web et d’améliorer la performance et la personnalisation de l´expérience de navigation de l’utilisateur. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies Accepter Plus D’Information